aquariophilie eaux douce et mer

 1000 1

                                                 cuisines et saveur

peche a la ligne    cuisines et saveur

            l'aquariophilie eaux douce ou mer une passion... 

 

Ce site va vous permettre de présenter votre passions pour l'aquariophilie et ainsi la partager.L'aquariophilie est l'élevage de poissons d'ornement en aquarium.

 

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

images8.jpg

favicon.gif

                                bien venue  

5.jpg

 


 En tant qu'administrateur de ce site d'aquariophilie, je tiens tout d'abord à vous remercier d'être arrivé jusqu'ici. Votre visite n'étant certainement pas anodine, c'est sûrement votre intérêt pour l'aquariophilie qui vous a conduit ici, vous ne pouviez guère mieux tomber. Si ce site a principalement été créé pour les plaisirs de l'aquarium , il n'est pas pour autant sectaire ! Toutes les personnes sont donc les bienvenues !
bric a brac Aqua se veut avant tout un lieu d'échange et de rencontre entre aquariophiles . 5.jpg Placé sous le signe de la bonne humeur et de l'entraide, vous serez également le bienvenue sur le forum d'aquariophilie (eau douce, eau de mer, etc.) que ce soit pour demander un conseil, trouver de l'aide ou tout simplement pour parler de notre passion commune pour les aquariums et l'aquariophilie

 ~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

La première question qui vient c’est : quel aquarium, quel volume et quel poisson

 

Il est souvent souhaitable de déterminer quelle(s) espèce(s) on souhaite maintenir avant t quels poissons???l'achat du bac. En effet, certaines espèces de poissons ont besoin de beaucoup plus d'espace et d'un volume d'eau plus généreux que d'autres : poissons de plus grande taille ou particulièrement actifs, espèces plus exigeantes quant à la qualité de l'eau ou poissons qui produisent beaucoup de déchets organiques ... D'autres paramètres doivent être pris en compte, par exemple l'efficacité de la filtration ou la température de l'eau : ainsi, en eau froide, les bactéries permettant l'épuration biologique de l'eau sont moins actives donc moins efficaces que dans une eau plus chaude. C'est pourquoi on aura besoin comparativement d'un aquarium de volume plus important que pour un bac tropical (ceci vaut par exemple pour les poissons rouges, qui réclament au minimum une cinquantaine de litres par poisson adulte pour les maintenir dans des conditions correctes).

 

 

Bien-sûr, un aquarium d'ensemble (c'est à dire un bac contenant différentes espèces) se doit d'avoir des dimensions plus confortables.

 

Il est fortement recommandé dans tous les cas de ne pas débuter avec un aquarium trop petit. En effet, contrairement à la croyance populaire, plus l'aquarium est petit, plus on risque de rencontrer des problèmes. Dans un petit bac, les changements de température sont brusques en raison du faible volume; les polluants s'y concentrent davantage; et l'entretien est paradoxalement beaucoup moins aisé en raison d'un équilibre souvent très précaire .. Donc dans tous les cas, le volume minimum pour avoir une population variée serait 120 litres.

 

Cela ne signifie pas que de modestes systèmes soient impossibles mais il est avant tout recommandé de faire correspondre le mieux que l'on peut son système à l'espèce que l'on souhaite garder, de prévoir le plus grand possible en fonction de son budget et surtout de laisser les très petits aquariums aux experts - à moins de les destiner à une utilisation de courte durée (bac de reproduction par exemple).

 

index.jpg

                                  Installation d'un aquarium d'eau douce

))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))
 
Reproduction  de Scalaire 
 
Naissance de Scalaire
))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))))

conseil sur les poissons

poisson.jpg

                         conseil sur les poisson d'aquarium 

 

                                  la mise en eaux , les maladies , le chois , ect 

 images8.jpgDes points à vérifier avant l’achat de vos poissonspoisson-2.jpg

 

 

Essayez dans la mesure du possible de vous procurez les poissons chez un éleveur sérieux. Ils sont généralement plus gros donc moins fragiles ce qui leurs permet une meilleure acclimatation. Aussi, vous serez certain de la qualité : alimentation adaptée, bac approprié, paramètres adéquates… En animalerie, il faut être vigilant sur les poissons que vous choisissez, ils sont parfois affaiblis ou endommagés. Observez-les attentivement : - Ses nageoires ne seront pas déchirées ou effilochées. - Sa bouche ne présentera aucune pourriture ou autres déformations. - La muqueuse n’aura ni plaies, ni masse cotonneuse, ni points blancs. - La respiration sera lente - Le poisson se tiendra droit et nagera sans effort. - Ses couleurs seront franches. - Les opercules doivent être fermés et non enflammés. - Les yeux seront ni troubles, ni exorbités. - Les écailles ne doivent pas être hérissées Si un seul est malade dans le bac et/ou que vous distinguez du produit de traitement, n’achetez aucun poissons maintenus dans cette cuve ! Ce n’est pas lorsque vous remarquerez les mêmes symptômes dans votre bac que ce soit sur un nouvel arrivant ou un ancien pensionnaire qu’il faudra s’inquiéter. Suivez les étapes de l’acclimatation pour une intrusion des poissons dans votre aquarium sans danger

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

 

                Les nouvelles stars des aquariums

poisson.jpg        Comment introduire les nouveaux arrivants ?

 

 Transport du vendeur à chez vous.  

Essayer d ‘éviter les fortes chaleurs (manque d’oxygène) Pour le transport par de grosse chaleur utiliser un frigo-box muni d’une petite pompe à air sur pilles (que vous trouverez chez tout les détaillants d'articles de pêche) en effet après ½ heures de transport l’oxygène contenu dans le sac commence à ce faire rare. Il existe aussi de petites pastilles qui produisent de l’oxygène, moi je ne suis pas partisan de tout ça, mais je suppose que ça fonctionne bien.

Si vous n’avez pas de bac de quarantaine (il est préférable d’utiliser un bac de quarantaine) Eteignez l’éclairage du bac pour ne pas stresser les poissons (rallumer le seulement le lendemain à l’heure habituelle) ,en effet les poissons stress volontiers et donc se fragilisent après un stress trop important, mais également de pouvoir introduire des poissons sans que les autres ne les remarquent de suite.

De cette manière, leur agressivité sera réduite ! Pour certaines Familles tel que les Cichlidés il est préférable de changer de place certains éléments de votre décors pour que les poissons perdent leurs marques et ainsi diminuent leur agressivité avec les nouveaux arrivants.

Faites flotter le sac contenant vos poissons dans votre aquarium pendant une vingtaine de minutes pour que l’eau du sac prenne la température de celle du bac, ouvrez le sac et fixez - le sur le bord du bac, pour permettre aux poissons d’avoir de l’oxygène frais. Ajoutez une goutte de traitement générale (voir dans la section produit, personnellement j’utilise le traitement escha 2000 mais seulement en bac de quarantaine ou une goutte de bleu de Méthylène dans le sac (c’est un désinfectant sans danger pour la vie des poissons) Faite très attention lors de la manipulation du bleu de Méthylène ça tache et c’est une saleté à enlever ! Acclimater le poisson à l’eau bu bac.

Attention !! Ne renverser pas le sac contenant les poissons directement dans votre bac, car l’eau de l’aquarium et celle du sac des poissons n’ont pas les mêmes paramètres (pH, température, etc.) et peut contenir des maladies ou autres parasites ! Ca y est l’eau du sac a pris la température de l’eau du bac ! Toutes les 10 minutes, ajoutez plus ou moins l’équivalent d’un verre d’eau de 25cl dans le sac, répéter cette opération plusieurs fois avec délicatesse pour ne pas stresser les poissons.

Cette marche à suivre est primordiale, elle vous évitera bien des soucis dans le future. Le placer dans son nouvel environnement. Prenez le poisson à l'aide d’une épuisette (la taille de l'épuisette varie en fonction de la taille du poisson) en faisant attention de ne pas le blesser, déposer l’épuisette délicatement dans l’eau et laisser le sans échapper, s’il a un peu de mal à s’en sortir donner lui un petit coup de pouce sans le brusquer. Jetez l'eau du sac (pas dans l’aquarium) et rincez-le abondamment si vous désirez le récupérer (ça peu toujours servir)

@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@

                          Maladies poisson d'aquarium

 
                              LES MALADIES DES POISSONS TROPICAUX D'EAU DOUCE
 
 
Comme n'importe quel être vivant, les poissons peuvent tomber malades, mais ils n'y a que peu de maladies contagieuses qui posent vraiment un problème : la plupart du temps seul un poisson est touché et les autre sont épargnés si l'on respecte quelques règles.
 
Par malheur, c'est presque toujours au momoent où l'aquariophile a réussi à stabiliser tous les paramètre qu'il court le plus grand risque d'introduire un poisson malade dans son aquarium. Pour beaucoup de maladies, on ne connait ni l'étiologie ni le traitement approprié, mais pour d'autres, on connait très bien la manière de les éradiquer.

                                                Les maladies contagieuses

Ce sont les plus graves car un seul poisson malade peut contaminer tout le bac. Les 2 maladies contagieuses les plus courantes sont l'ichtyophtirius ou "maladie des points blancs" et l'oodinium ou "maladie de velour", toutes deux causées par des protozoaires qui parasitent les poissons.

Il existe certainement aussi des affections bactériennes ou virales contagieuses mais faute d'en avoir trouver les caractéristiques, on ne sait guère les diagnostiquer.

 

 

L'ichtyophtirius

Causée par l'ichtyophtirius multifilius, cette maladie est toujours transmise par un poisson malade ou par l'eau qui l'a contenu.

Le premier symptôme est en faite que le poisson se frotte contre les pierres pour se gratter et qu'il ne se nourrit pas bien. Puis apparaissent des taches blanches de la taille d'une tête d'épingle, souvent visible sur les nageoires.

A ce stade-là, le poisson peut n'avoir qu'un seul point blanc mais cela suffit à le transmettre à toute la population de l'aquarium. En effet, le point blanc n'est pas autre chose qu'un kiste contenant le parasite à son stade larvaire ; quand il arrivera à l'état adulte, ce kiste tombera au font de l'aquarium, le protozoaire se divisera, les kiste eclateront et les cellules filles se mettront à nager activement dans l'aquarium à la recherche d'uner nouvelle proie. Là, chacune des cellules microscopique s'incrustera dans la peau du poisson puis deviendra un petit kiste (point blanc) et continuera le cycle. Non soigné, le poisson aura bientôt un grand nombre de points blancs et il finira par mourrir.

N'importe quel objet (épuisette par exemple) peut infecter l'eau où se trouvent les poissons si le parasite s'y trouvent au stade larvaire. Le traitement est assez simple : il faut d'abord élever la température à 28°, ce qui fera se dévelloper plus rapidement les petits kistes blancs, qui se diviseront en cellules filles.

Celles-ci peuvent être aussitôt détruites par l'adjonction à l'eau de bleu de méthylène toutefois ce produit peut aussi détrutuire les plantes de votre aquarium aussi est-il préférable de mettre les poissons dans un autre bac dans lequel vous chaufferez l'eau est ajouterez du bleu de méthylène ; l'autre aquarium restera vide pendant deux semaines, période pendant laquelle tous les parasites seront morts fautes de nourriture. Les aminaleries vendent aussi des produits spécialisé mais que vous recouriez au bleu des méthylène ou aux produits anti-points blancs, suivez attentivement les instructions.

l'oodinium  

Causée par un autre protozoaire, l'oodinium limneticum la maladie de velours est également transmise par un poisson malade ou par l'eau qui l'a contenu. Mais dans ce cas, le poisson malade ne peut le paraître que lorsque l'affection soit devenue très grave.

Les parasites sont minuscules est les poissons infectés paraissent couverts de poussière. Si l'infection est légère, on risque de ne pas la remarquer. Le "velours" peut aussi tuer le poisson, surtout un alevin, car il s'accroche aux tissus et s'en nourrit. Puis une fois adulte, forme un kiste comme le point blanc, tombent au fond du bac et se divisent en 256 cellules filles.

Ces cellules filles peuvent rester longtemps sans nourriture car elles contiennent de la chlorophyle et peuvent aussi s'enkister et demeurer longtemps au stade larvaire. Une solution à 1% de bleu de méthylène (2ml pour 5l d'eau) les tuera à ce stade ; pour le velours comme pour les points blanc, il existe aussi des spécialités pharmaceutiques et là encore il faut élever la températureà 28° pour accèlerer le cycle évolutif des parasites.

_______________________________________________________________

                           Les infections bactériennes

On ne les constate que si le poisson, en général un nouveau venu, est vraiment très atteint : nageoires frippées, inappétences, tendans à se frotter contre les pierres... Il arrive aussi que le malade ait des taches (beaucoup plus petites que les points blancs) ; dans de tels cas, l'auréomycine (100 mg pour 20l d'eau) est très efficace.

l'hydropisie  

L'hydropisie des poissons est réputée être d'origine bactérienne également donc contagieuse. Le corps du poisson gonfle et ses écailles se redressent. Il faut isoler le poisson dans un bac annexe et effectuer un traitement à l'auréomycine.

Les mycoses  

Lorsque un poisson perd une écaille à la suite d'une égratinure ou d'un combat, les spores d'un champignon, le Saprolégnia, peuvent s'infiltrer à l'endroit à l'endroit blessé et on voit apparaitre une plaqua blanche visqueuse et cotoneuse. Pour soigner le malade, le retirer de l'eau dans une petite épuisette et lui appliquer quelques gouttes de bleu de méthylèmne deux fois par jour.

L'ichtyophonus

C'est une autre forme de mycose, que l'aquariophile remarque rarement. Il est provoqué par l'absorption d'un petit kiste qui contient un champignon et se trouve soit dans l'eau soit dans un autre poisson. Ce champignon se dévellope dans l'intestin du poisson et passe dans le sang. Les symptômes varient selon l'endroit où commencent l'infection mais on peut observer des ulcération de la peau, un gonflement de l'abdomen ou un déperrisement de l'animal. Il faut umecter de la nourriture sèche avec une solution à 1% de phénoxetol et la faire avaler au poisson malade, retiré de l'aquarium et isolé le plus vite possible.

quelque variété de poisson d'eaux douce

                         
 images-3-1.jpg quelque variété de poisson d'eaux douce 

 

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Les poissons qui vous sont présentés dans ces quelques pages ne sont qu'une infime représentation des espèces existantes. Vous trouverez la majorité d'entre elles chez tous les bons distributeurs. Les diverses ont été classées par l'ordre alphabétique de leur genre. Il est évident qu'il ne faut pas mélanger de trop petits poissons avec des 'géants' qui y verrait souvent un bon repas. Tenez compte des caractéristiques de chaque espèce et de la qualité de votre eau avant de faire votre choix.

 

 39.jpg  Poecilia reticulata (Guppy)

Origine: Amérique centrale jusqu'au Brésil. Comportement: Espèce très paisible, par contre les parents ont tendance à dévorer les alevins à leur naissance. Maintenance: Il vit dans n'importe quel genre d'aquarium bien planté. Lorsqu'il n'est pas le résultat d'un élevage sélectif, il est très robuste et supporte presque toutes les conditions des aquariums. Température de 18 à 28oC et un pH de 7.0 à 7.5. Taille de l'adulte: 2 à 5 cm Particularités: Il est le poisson le plus populaire chez les aquariophiles débutants

 

 

                                     
15.jpg  Poecilia sphenops (Black molly)                                              

Origine: Mexique. Comportement: Très paisible et bon mangeur d'algues. Pas très durable en aquarium communautaire et très sensible aux maladies. Maintenance: Quelques caches, plantes flottantes et il n'est pas mauvais d'ajouter du sel de mer (0.1%). Température de 20 à 28oC et un pH de 7.5 à 8.2. Taille de l'adulte: 8 à 13 cm Particularités: Leur durée de vie est sensiblement courte, pas plus de trois ans

 

 

 

                                         
62.jpg Poecilia velifera (Molly voile)                                           

Origine: Mexique. Comportement: Très paisible et spectaculaires attitudes d'imposition par les mâles. Maintenance: On peut faire cohabiter ces poissons avec des poissons d'eau salée après acclimatation. Il faut beaucoup d'espace libre pour la nage et il est préférable d'ajouter du sel de mer (2 grammes par litre d'eau). Température de 25 à 28oC et un pH de 7.5 à 8.5. Taille de l'adulte: 8 à 13 cm Particularités: La forme sauvage est de couleur verte...

 

 

 

                                    
74.jpg Xiphophorus maculatus (Platy-wagtail)                                       

Origine: Amérique du sud. Comportement: Paisible, convient pour un aquarium communautaire. Maintenance: Doit vivre avec d'autres espèces tranquilles. Les plantes sont les bienvenues. Température de 18 à 25oC et un pH de 7.0 à 8.2. Taille de l'adulte: 5 à 8 cm

 

                                               

 

 

                                         Balantiocheilus melanopterus (Requin argent)
90.jpg

Origine: Sud-est asiatique et Thailande. Comportement: Poisson paisible pouvant cohabiter avec des poissons plus petits que lui, il ne les mangera pas. Poisson grégaire et très nerveux. Maintenance: Il a besoin de beaucoup d'espace pour la nage et l'aquarium doit être assez long. La plantation doit être sur les bords de l'aquarium. Température de 22 à 28oC et un pH de 6.5 à 7.0. Taille de l'adulte: 35 cm Particularités: Il faut bien couvrir l'aquarium car il est un excellent sauteur.

 

 

 

                                     

 13.jpgBarbus tetrazona (Barbus de Sumatra)                                            

Origine: Indonésie. Comportement: Poisson grégaire montrant beaucoup de vie et enjoué. Dans un banc, on peut observer un ordre hiérarchique très prononcé. Le barbus de Sumatra mordille les nageoires des autres espèces comportant de grandes nageoires comme les guppys, les scalaires et les gouramis. Maintenance: Plantes robustes avec beaucoup d'espace pour la nage. Il n'est pas très exigeant quant à la qualité de l'eau. Température de 20 à 26oC et un pH de 6.5 à 7.0. Taille de l'adulte: 7 cm Particularités: Le barbus de Sumatra est assez sensible à la maladie des points blancs (ich).

 

 

 

 

                                     

59.jpgBotia macracanthus (Loche clown)                                   

Origine: Indonésie. Comportement: Poisson grégaire et paisible, c'est surtout au crépuscule qu'il déploie toute son activité. Maintenance: Il faut protéger les plantes avec du gros gravier et il faut que les roches soient installées solidement car la Loche-clown est un poisson fouisseur, il peut alors faire tomber le décor. Il aime se cacher dans des moitiés de noix de coco. Il demande une eau douce. Température de 25 à 30oC et un pH de 6.0 à 6.5. Taille de l'adulte: 16 cm (en milieu naturel jusqu'à 30 cm) Particularités: Il peut émettre des sons claquants. Dans leur pays d'origine, ces poissons sont appréciés comme poissons comestibles dont paraît-il, la chair est excellente...

 

 

 

                                 

97.jpg    Brachydanio rerio (Danio-zèbre)                                              

Origine: Indes orientales. Comportement: Poisson grégaire et plein de vie, il est un nageur actif. Maintenance: Aquariums longs avec sol composé de gravier et végétation modérée. Il a besoin de grands espaces pour la nage libre. Température de 18 à 24oC et un pH de 6.5 à 7.0. Taille de l'adulte: 6 cm

 

 

 

 

                                      

 12.jpgCapoeta titteya (Barbus-Cerise)                                                

Origine: Sri Lanka. Comportement: Poisson paisible, très timide aimant la lumière tamisée. Idéal dans un bac spécifique. Maintenance: Mettre avec d'autres poissons paisibles et calmes. Température de 24 à 25oC et un pH de 6.8 à 7.0. Taille de l'adulte: 5 cm

 

 

 

 

                                     

26.jpg Danio aequipinnatus (Danio géant)                                                  

 

Origine: Côtes ouest des Indes et Ceylan. Comportement: Poisson grégaire et paisible, vivace et nerveux. Il peut pourchasser les poissons plus petits que lui. Maintenance: Aquariums longs avec sol sablonneux et végétation sur le pourtour de l'aquarium. Il a besoin de grands espaces (supérieur de l'aquarium) pour la nage libre. Température de 22 à 24oC et un pH de 6.5 à 7.0. Taille de l'adulte: 8 à 13 cm

 

 

                                       

  83.jpgEpalzeorhynchus frenatus (Labéo vert)                                           

Origine: Thailande. Comportement: Poisson solitaire et territorial. Asocial envers ses semblables, il peut être pacifique envers d'autres espèces. Cependant lorsqu'il est de grande taille il peut terroriser les occupants de l'aquarium. Maintenance: Décors rocheux et de racines avec de nombreuses cachettes. Faire en sorte qu'il puisse se faire un territoire dans lequel il ne pourra voir directement ses voisins. Température de 22 à 26oC et un pH autour de 7.0 . Taille de l'adulte: 15 cm

 

 

53.jpg  Gyrinocheilus aymonieri (Gyrino)                                           

Origine: Thailande. Comportement: Poisson très territorial. Les juvéniles peuvent cohabiter avec d'autres poissons mais les adultes molestent souvent les autres cohabitants. Il devient mature quand il atteint environ 12 centimètres. Le Gyrino est excellent mangeur d'algues, il nettoie les vitres et le décor de l'aquarium de façon surprenante. Maintenance: Avoir plusieurs cachettes. Température de 25 à 28oC et le pH n'a pas vraiment d'importance. Taille de l'adulte: 13 à 20 cm Particularités: Il arrête de brouter les algues si la température descend sous les 20oC.

 

                                                   LES CICHLIDES AFRICAINS 

Les cichlidés vivent dans des milieux très différents. Rares sont les familles de poissons qui ont réussi à aussi bien s'adapter aux conditions de l'environnement et aux particularités écologiques que les cichlidés. En Afrique (lac Tanganyika et lac Malawi) ils ont réussi à s'implanter dans des niches écologiques les plus bizarres et variées pour faire compétition aux autres espèces. Certains cichlidés peuvent vivre dans des conditions extrêmes, comme vivre en eau salée, en eaux thermales, en eaux pauvres en oxygène et à des pH très alcalin (jusqu'à 10,5). La majorité des cichlidés atteignent une longueur de 5 à 30 centimètres. En aquarium, leur taille dépend de la taille de ce dernier. Les cichlides africains sont des poissons agressifs, il est recommandé de ne pas les mettre avec d'autres espèces de poissons, car ils défendent âprement leur territoire. C'est pour cette raison qu'il ne faut pas surpeupler un aquarium de cichlidés africains. Généralement, un pH de 7.0 à 8.5 est bien toléré avec une température de 22 à 27oC.

 

 

 34.jpgCyphotilapia frontosa

Origine: Afrique, endémique du lac Tanganyika. Comportement: Territorial, calme et relativement sociable, creuse peu et ne détériore pas les plantes. Famille maternelle. Maintenance: Nombreuses cachettes de roches sous forme de failles et grottes.. Température de 24 à 26oC et un pH de 8.0. Taille de l'adulte: 35 cm Particularités: Dans son pays d'origine, ce poisson est apprécié comme mets comestible. Zone: Le Frontosa se tient surtout dans le bas de l'aquarium.

 

 

 

 

 

                                     

 93-1.jpgHaplochromis Venustus                                                           

Origine: Lac Malawi. Comportement: Territorial, mâle polygame et il doit être avec plusieurs femelles. Très asocial, et famille maternelle. Maintenance: Aquarium spacieux avec décors rocheux et nombreuses cachettes. Température de 25 à 27oC et un pH de 7.2 à 7.8. Il est important de faire de fréquents changements d'eau. Taille de l'adulte: 25 cm. Zone: Le Venustus se tient surtout dans les zones inférieure et médiane de l'aquarium.

 

 

54.jpgHemichromis bimaculatus (Acara rouge) 

 

Origine: Afrique. Comportement: Territorial par couple, poisson paisible sauf en période de frai où il devient agressif. Ce poisson creuse beaucoup. Maintenance: Végétation composée de plantes robustes et disposer quelques roches derrière lesquelles les poissons pourront creuser pour pondre les œufs. Température de 21 à 26oC et un pH autour de 7.0. Taille de l'adulte: 7 à 15 cm Zone: Le bimaculatus se tient surtout dans le bas de l'aquarium.

 

 

                                           

 18.jpg labidochromis caeruleus                                                      

Origine: ? Comportement: Il est vif et agressif, il est préférable de le joindre avec d'autres cichlidés du lac Malawi. Très asocial en période de ponte et cette espèce pratique l'incubation buccale maternelle. Maintenance: Décors rocheux avec de nombreuses cachettes. Température de 22 à 27oC et un pH de 7.0 à 8.5 (préférable assez alcalin). Taille de l'adulte: 10 cm Particularités: Habituellement les nageoires pelviennes du mâle montrent un contour très noir. Il demeure un superbe poisson dans un aquarium.

 

 

 

                                          

9.jpg Melanochromis Auratus                                                       

Origine: Lac Malawi. Comportement: Territorial, mâle polygame et il doit être le seul dans l'aquarium avec trois à quatre femelles. Très asocial, et famille maternelle. Maintenance: Décors rocheux avec de nombreuses cachettes. Température de 22 à 27oC et un pH de 7.0 à 8.5. Taille de l'adulte: 9 à 11 cm Zone: Le Melanochromis auratus se tient dans toutes les zones de l'aquarium. Particularités: le mâle montre une coloration très foncée tandis que la femelle est pâle.

 

 

29.jpg Melanochromis vermivorus (Electric Blue)                                             

Origine: Afrique, lac Malawi. Comportement: Territorial, toujours avoir un mâle et plusieurs femelles. Il est agressif seulement en période du frai. Incubateur buccal. Maintenance: Aquarium d'au moins 90 centimètres de long pour 1 mâle et 3 à 4 femelles. Il lui faut de nombreuses grottes et cachettes composées de roches. Laisser de l'espace libre pour la nage. Température de 22 à 26oC et un pH de 7.0 à 8.5. Taille de l'adulte: 15 cm Zone: Le Melanochromis vermiforus se tient surtout dans les zones inférieure et médiane de l'aquarium.

 

 

 

 

                                      

 64.jpgNeolamprologus leleupi                                                        

Origine: Lac Tanganyika. Comportement: Ce poisson vit par couple de préférence. Il ne creuse pas et le couple prend soin de la ponte. La femelle surveille les œufs et le mâle défend le territoire. Maintenance: Sol composé de sable fin ou d'un gravier très fin. Il est recommandé d'avoir plusieurs roches agencées de façon à avoir beaucoup de failles et cavernes. Les racines sont aussi acceptées. Température de 23 à 25oC et un pH de 7.5 à 8.0. Taille de l'adulte: 10 cm Zone: Le Neolamprologus leleupi se tient surtout dans les zones inférieure et médiane de l'aquarium. Particularités: Les alevins sont sensibles aux accumulations de bactéries dans l'eau de l'aquarium.

 

    

 

 55.jpgPelvicachromis pulcher (Kribensis)                                                           

Origine: Afrique. Comportement: Territorial par couple, poisson paisible sauf en période de frai où il devient un peu belliqueux. Famille père-mère. Maintenance: Bonne plantation, grottes et cachettes composés de roches, de racines et de pots de fleurs. Laisser de l'espace libre pour la nage. Température de 24 à 25oC et un pH de 6.5 à 7.0. Taille de l'adulte: 8 à 10 cm Zone: Le Kribensis se tient surtout dans le bas de l'aquarium.

 

 ~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

 

 

                                                 LES CICHLIDES AMÉRICAINS

 La majorité des cichlidés atteignent une longueur de 5 à 30 centimètres. En aquarium, leur taille dépend de la grosseur de ce dernier. Les cichlides américains sont des poissons beaucoup moins agressifs que leurs cousins africains. Ils peuvent devenir agressifs seulement en période de reproduction. S'ils ne sont pas trop gros, ils peuvent même cohabiter avec des Tétras. Cependant, certaines espèces comme les Convicts et les Salvinis demeurent très agressives et il est recommandé de ne pas les mettre avec des Tétras. Généralement, un pH de 6.5 à 7.0 est bien toléré avec une température de 22 à 27oC.

 

 

 

2.jpg Aequidens pulcher (Acara bleu)

-Origine: Amérique du sud (Trinidad, Panama, Vénézuela, Palombie...). -Comportement: Territorial par couple mais relativement paisible. Il creuse peu ou pas du tout et ne détruit pas les plantes. -Maintenance : Cachettes sous forme de racines et grosses pierres. Il lui faut des plantes robustes. Température de 18 à 23oC et un pH de 6.5 à 8.0. -Taille de l'adulte: jusqu'à 20 cm. -Particularités: Ce poisson pollue beaucoup l'eau de l'aquarium, ses excréments peuvent même brouiller l'eau. -Zone: . Surtout dans le bas et le milieu de l'aquarium.

 

 

 

 

 

                                    

  33.jpgCichlasoma meeki                                                         

-Origine : Amérique centrale. -Comportement : Territorial en couple mais pas trop agressif en dehors de la période de frai. Peut être agressif envers ses congénères. Famille parentale. -Maintenance : Caches constituées de racines et de roches avec des plantes robustes. Doit avoir espace pour la nage libre. Température de 21 à 24oC et un pH de 7.0. -Taille de l'adulte: 15 cm -Particularités : En période d'intimidation, les mâles vont écarter les opercules en gonflant leur sac gulaire. -Zone : Le Firemouth se tient surtout dans la zone inférieure de l'aquarium.

 

 

 

 

                                                                                         

27.jpgDiscus                                                                       

 

-Origine : Amérique du sud, Amazonie. -Comportement : Territorial seulement en période de ponte, habituellement c'est un poisson au comportement grégaire et très paisible. On peut même mettre dans le même aquarium des cardinalis pour autant que les Discus y sont habitués jeunes. -Maintenance : De préférence utiliser des aquariums spacieux et hauts, de plus de 100 cm de longueur et 50 cm de hauteur. Décor de quelques souches et roches avec un peu de plantes et beaucoup d'espace pour la nage libre. Une lumière diffuse est préférable. Température de 26 à 29oC et un pH de 5.5 à 6.5. IL EST TRÈS IMPORTANT DE NOTER QUE LE DISCUS A BESOIN D'UNE EAU EXTREMEMENT DOUCE. -Taille de l'adulte: 15 cm -Particularités : Lors des premiers jours de leur existence, les alevins se nourrissent du mucus que les parents sécrètent de leur corps (surtout du dos). -Zone : Le Discus se tient surtout dans les zones médiane et inférieure de l'aquarium.

 

 

 

 

6.jpg Scalaire

Scalaire -Origine : Amérique du sud. -Comportement : Juvénile il vit en groupe mais à l'état adulte, il vit en couple. Famille parentale avec fidélité entre les partenaires. -Maintenance : Quelques roches et racines avec des plantes robustes et de l'espace pour nager. Température de 24 à 28oC et un pH de 6.5 à 7.0. -Taille de l'adulte: 15 cm -Particularités : Ne pas mettre avec des néons car il va les manger. Des mâles en rivalité peuvent émettre des sons grinçants que l'on peut très bien entendre. -Zone : Le Scalaire se tient surtout dans le milieu de l'aquarium.

 

 

 

 

 

 

79.jpg Papiliochromis ramirezi

-Origine : Ouest du Vénézuela, Colombie. -Comportement : Social, famille parentale sans distribution des rôles entre les sexes. -Maintenance : Ce poisson aime la végétation dense et les espaces libres pour nager. Quelques caches lui sont salutaires et un produit d'assainissement est à conseiller lors des changements d'eau. Température de 22 à 26oC et un pH d'environ 7.0. -Taille de l'adulte: 7 cm. -Particularités : Cette espèce est très sensible aux produits chimiques, aux transferts et à la tuberculose des poissons. -Zone : Le ramirezi se tiens surtout dans la zone du milieu de l'aquarium.

@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@

                                                                     LES KILLIES

 Les killies sont de très beaux poissons. Un aquarium spécifique de killies montre beaucoup de couleurs et est très attirant pour l'oeil. Malheureusement on les retrouve très peu en animalerie car ils ne sont pas encore très connus. Les killies sont des petits poissons d'une longueur de 5 à 10 centimètres (sauf quelques espèces) et la majorité de ces espèces ne vivent pas en bancs. Les killies pondent leurs œufs soit dans le sol ou sur une plante indépendamment du milieu où ils vivent. Généralement, un pH de 6.6 à 7.0 est bien toléré avec une température de 21 à 25oC.

 

 

 

                                        

19.jpg Aphyosemion australe                                                             

Origine: Afrique occidentale. Comportement: Très paisible, à faire cohabiter de préférence avec d'autres Aphyosemions et des poissons de surface. Maintenance: Sol sombre, quelques cachettes, lumière diffuse et plantes flottantes. L'ajout d'une cuillerée de sel de mer par 10 litres d'eau est recommandé. Température de 21 à 24oC et un pH de 6.0 à 6.5. Taille de l'adulte: 6 cm Particularités: Si les conditions sont bonnes, Aphyosemion australe peut vivre en aquarium trois ans. Reproduction: La reproduction doit se faire si possible dans un petit aquarium (10 litres) avec un pH de 6.5 et une température de 23oC. Utiliser des petites plantes fines pour que la femelle puisse y déposer les œufs. Prendre un mâle pour deux à trois femelles. Le développement dure environ 14 jours et il est possible de transférer les œufs ou les alevins dans un autre petit aquarium contenant la même eau.

 

 

 

                                                                         

Aphyosemion bivittatum 1.jpg                                                           

Origine: Afrique occidentale. Comportement: Poisson paisible, les mâles présentent un comportement d'imposition très prononcé face aux femelles mais ils blessent très rarement ces dernières. Maintenance: Sol sombre (composé de tourbe) avec une bonne végétation. L'aquarium doit se trouver dans un endroit sombre et les rayons de soleil ne doivent pas pouvoir l'atteindre. Quelques caches sont appréciés. Température de 22 à 25oC et un pH de 6.0 à 6.5. Taille de l'adulte: 5 cm Reproduction: La reproduction doit se faire dans un petit aquarium (10 litres) avec un pH de 6.0 à 6.5 et une température de 22 à 25oC. Mettre un mâle et plusieurs femelles et faire pondre ces dernières dans la mousse de java ou un bas de nylon. Prélever les œufs de temps en temps et les mettre dans un autre bac contenant la même eau. Les œufs éclosent après trois semaines.

 

 

 

                                                                                                                                                                                                                                                                                             

66.jpgorigine: Afrique occidentale. Comportement: Poisson relativement agressif et asocial (moins que le Misaje), les mâles se détériorent les nageoires entre eux et ils pourchassent sans arrêt les femelles. Il est toutefois possible de faire cohabiter A. gardneri avec d'autres Aphyosemion. Maintenance: Sol sombre, quelques cachettes, lumière diffuse et plantes flottantes. Température de 22 à 25oC et un pH de 6.5. Taille de l'adulte: 6 cm Particularités: Il existe plusieurs sous-espèces de A. gardneri. Reproduction: La reproduction doit se faire si possible avec seulement un couple dans un petit aquarium (10 litres) avec un pH de 6.5 et une température de 24 à 26oC. Utiliser des petites plantes fines pour que la femelle puisse y déposer les œufs ou tout simplement laisser la femelle pondre dans le gravier ou dans la mousse de java. Les œufs éclosent au bout de 14 à 21 jours.

 

 

 

                                   Nothobranchius eggersi

28.jpg

 Origine: Sud de la Tanzanie. Comportement: Poisson agressif, les mâles pourchassent les femelles. Maintenance: Doit être dans un aquarium spécifique. Sol composé de tourbe avec très peu de végétation. Il est préférable d'ajouter une cuillerée de sel de mer par 10 litres d'eau. Laisser de l'espace pour la nage libre. Température de 20 à 24oC et un pH de 6.5. Taille de l'adulte: 5 cm Reproduction: La reproduction doit se faire dans un petit aquarium (10 litres) avec un pH de 6.5 et une température de 21 à 23oC. Mettre un mâle et plusieurs femelles et faire pondre ces dernières dans la tourbe. Après deux semaines, enlever la tourbe et la faire sécher à la noirceur pendant deux à trois mois. Ensuite, il faut remettre la tourbe dans les mêmes conditions d'eau (dans seulement 3 à 4 litres) et les alevins devraient apparaître au bout de quelques jours.

 

 

 

 

 84.jpgNothobranchius rubripinnis

 Origine: Afrique de l'est. Comportement: Poisson agressif, les mâles pourchassent les femelles. Maintenance: Doit être dans un aquarium spécifique. Sol composé de tourbe avec très peu de végétation. Il est préférable d'ajouter une cuillerée de sel de mer par 10 litres d'eau. Laisser de l'espace pour la nage libre. Température de 20 à 24oC et un pH de 6.5. Taille de l'adulte: 5 cm Reproduction: La reproduction doit se faire dans un petit aquarium (10 litres) avec un pH de 6.5 et une température de 21 à 23oC. Mettre un mâle et plusieurs femelles et faire pondre ces dernières dans la tourbe. Après deux semaines, enlever la tourbe et la faire sécher à la noirceur pendant deux à trois mois. Ensuite, il faut remettre la tourbe dans les mêmes conditions d'eau (dans seulement 3 à 4 litres) et les alevins devraient apparaître au bout de quelques jours.

^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^

                                                         LABYRINTHIDÉS

 

 

 

                                                            

14.jpg     Betta splendens (Combattant)                                          

Origine: Thailande et Cambodge. Comportement: Plusieurs femelles peuvent cohabiter dans un même aquarium mais il ne faut pas réunir deux mâles car ils se déchireront les nageoires. Un mâle seul peut très bien vivre dans un aquarium communautaire. Maintenance: Les mâles peuvent être gardés séparément dans des petits contenants d'un litre mais les changements d'eau doivent se faire chaque 48 heures. Les Bettas exigent de hautes températures. Température de 24 à 30oC et un pH de 6.0 à 8.0. Taille de l'adulte: 6 à 7 cm Particularités: L'espèce est sensible aux basses températures et on ne retrouve presque plus de souche sauvage dans le commerce

 

 

 

 

 

35.jpg Colisa lalia (Gourami nain)

Origine: Système fluvial du Gange, Jumna et Bramaptura. Comportement: Espèce paisible et peureuse, un couple nage souvent ensemble. Maintenance: Aquarium bien planté avec des plantes flottantes. Un sol sombre fait ressortir ses couleurs. Il doit être en compagnie d'espèces calmes et paisibles. De fréquents changements d'eau sont importants car cette espèce est sensible à la qualité de l'eau. Température de 22 à 28oC et un pH de 6.0 à 7.0. Taille de l'adulte: 5 cm Zone: Le colisa se tient dans les zones supérieure et médiane de l'aquarium.

voici quelque plantes Aquatique qui pourais vous aider dans la choie pour la déco de votre aquarium 

 

Acore calame ou Acorus calamus linné
Acoruscalamus

Acore commum ou Acorus americanus ou Acorus angustifolius ou Acorus aromaticus ou Acorus calamus variété angustifolius ou Acorus calamus variété verus ou Acorus calamus variété vulgaris ou Acorus odoratus ou Acorus vulgaris ou Chouchou ou Deutscher ingwer ou Gewöhnlicher kalmus ou Lis des marais ou Roseau odorant ou Sweet flag ou Calamo ou Acore vrai. Cette plante qui peut mesurer entre 40 et 150 cm, sera à placer en fond de bac, le plus souvent ouvert pour lui laisser la place de grandir. Elle se plaîra dans une eau dont la température se situera entre 10 et 22°C, et dont le pH sera entre 6,5 et 7,5. Elle a besoin d´un fort éclairage. La reproduction s´effectue par fractionnement du rhizome.

 

Acore éventail ou Acorus gramineus pusillus

Pusillus1

 

ou Acorus gramineus ´Pusillus Minimus Aureus´ ou ou Acore graminée variété naine ou Acore vert naine ou Jonc japonais nains ou Petit Acore ou Japanese Sweet Flag. Cette plante est originaire de la Chine et du Japon. Elle mesure entre 5 et 10 cm, elle se plante donc vers l´avant du bac. Elle aime les températures entre 15 et 24°C, le pH entre 6 et 8. L´éclairage doit être d´une forte intensité, et pourtant la croissance est très lente. Pour la faire se reproduire, il faut les laisser pousser dans des pots baignant dans l´eau seules les racines doivent être immergées. Au bout d´un an, un rhizome se sera formé, il faut le laver et le laisser flotter librement à la surface de l´eau, que ce soit dans l´aquarium ou dans un bassin extérieur en été. Dans le mois qui suit, de nouveaux plants vont se développer. Dés qu´il ya des feuilles d´environ 3 cm, il faut couper le rhizome et planter les boutures.

 

Acore graminé ou Acorus gramineus gramineus
 

Gramgram1

ou Acorus gramineus ou Acorus humilis ou Acorus intermedius ou Acorus tartarinowii ou Acore vert. Cette plante est originaire d´Asie orientale. Elle mesure entre 15 et 25 cm, elle doit donc être plantée au milieu du bac. Elle a besoin d´une eau dont la température se situe entre 15 et 24°C, dont le pH est entre 6 et 8, elle nécessité un fort éclairage et malgré cela elle a une croissance trés lente. Pour la faire se reproduire, il faut les laisser pousser dans des pots baignant dans l´eau seules les racines doivent être immergées. Au bout d´un an, un rhizome se sera formé, il faut le laver et le laisser flotter librement à la surface de l´eau, que ce soit dans l´aquarium ou dans un bassin extérieur en été. Dans le mois qui suit, de nouveaux plants vont se développer. Dés qu´il ya des feuilles d´environ 3 cm, il faut couper le rhizome et planter les boutures.

 

 

Acore graminée décorative ou Acorus gramineus decoratus

Acorusdeco1

Cette plante est au départ une plante d´appartement qui a été acclimatée en aquarium. Elle peut mesurer de 10 à 50 cm. Il est donc préférable de la placer en milieu ou en fond de bac selon la hauteur de celui-ci. Elle apprécie les eaux dont la température se situe entre 15 et 23°C, pour le pH on pense que le mieux est qu´il se situe autour de 7. L´éclairage doit être d´intensité moyenne et côté substrat, celui-ci doit être assez riche. La croissance est très lente en aquarium du fait que ce ne soit pas son milieu naturel. Côté reproduction, si l´on souhaite la multiplier il faut placer les boutures dans les pots de terre baignat dans l´eau (pas directement dans l´aquarium, à moins de faire un système d´Aquaponie). En un ou deux ans, un rhizome se forme. Il faut alors le déterrer, le laver et le laisser flotter librement dans l´aquarium. Au bout d´un mois, des tiges apparaissent sur le rhizome. Dès que les feuilles atteignent environ 25 mm, il faut découper le rhizome et planter les boutures feuillues.

 

 

Aglaonema simple ou Aglaonema simplex


Aglaonema1

 

Cette plante est originaire d´Asie, on la trouve particulièrement en Malaisie et à Bornéo. Elle peut mesurer entre 30 et 40 cm, ce qui fait qu´elle peut être placée au milieu ou en fond de bac selon la hauteur de celui-ci. Elle aime les eaux dont la température se situe entre 22 et 26°C, elle a besoin d´un substrat riche et d´un éclairage d´intensité moyenne. Il est possible de la faire se reproduire si l´on prend quelques précautions. La plante doit avoir été dans le bac quelques mois avant d´être sectionnée. Il faut couper le rhizome proprement, planter hors de l´eau et repiquer dans le bac au bout de quelques semaines. Sans cette précaution, la plante risque de s´étioler et de pourrir

 

Alternanthera bettzichiana ou Brillinatissima joyweed

 

Bettzichiana1

Cette plante est originaire d´Amérique du Sud, on la trouve aussi en Amérique centrale. Elle peut mesurer entre 10 et 30 cm. C´est donc une plante à placer en milieu de bac, il est préférable de la planter par petits groupes. Elle apprécie les eaux dont la température se situe entre 18 et 28°C, dont le pH est entre 5,5 et 7. L´éclairage doit être de forte intensité. La plante ne doit plus bouger après la plantation afin que les racines se prennent bien dans le sable. Dans ces conditions, la plante se développe rapidement sans aucune difficulté. Si vous souhaitez multiplier cette plante, il faut couper une petite tige qui dépasse et la repiquer simplement.

 

Alternanthera lila ou Alternanthera lilacina

Alternantheralilacina1

 

Cette plante est originaire d´Amérique. Elle peut mesurer entre 15 et 50 cm. Elle apprécie les eaux dont la température se situe entre 15 et 28°C, dont le pH est entre 5,5 et 7, dont la dureté se situe entre 5 et 15°d GH. Cette plante nécessite un éclairage de forte intensité. Elle doit pousser dans un substrat riche. La plante ne doit pas être recouverte par quelque chose, que ce soit des algues o bien qu´elle soit trop proche d´une autre plante et que cette dernière lui recouvre les feuilles.

 


 

Alternanthère à feuilles étroites ou Alternanthera reineckii roseafolia

Alter2

Cette plante est roiginaire d´Amérique du Sud. Elle se plaîra dans un bac dont l´eau se situe à une température entre 18 et 28°C et dont le pH sera entre 5 et 8. Cette plante mesure entre 25 et 50 cm. Elle a besoin d´un fort éclairage. Elle se place généralement dans le fond du bac. Elle a une croissance de vitesse moyenne. Il est possible de la bouturer ou de la reproduire par marcottage.
 


 

Ambulie sessile ou Limnophila sessiliflora

Am

Cette plante est originaire d´Asie du Sud-Est. Elle peut mesurer jusqu´à 50 cm. Elle se plaîra dans une eau dont la température se situe entre 20 et 28°C, dont le pH est entre 6 et 7,5. Elle se place en arrière plan ou au centre. Elle est besoin de beaucoup de lumière et de beaucoup de nutriments.
 

 



 

Aponogeton 2 ou Aponogeton crispus

Aponogetoncrispusmodif

 

Cette plante peut mesurer jusqu´à 60 cm. Cette variété est originaire du Sri-Lanka, elle se plaît dans une eau entre 18 et 30°C, et dont le pH est entre 5 et 8. Elle a besoin d´un fort éclairage. C´est une plante à bulbe.
 

Arum d´Ethiopie ou Zantedeschia aethiopica
Calla1

ou Varkblom ou Cape white arum lily ou Bouillon blanc ou Calla lily. Cette plante est originaire d´Afrique, on la trouve en Afrique du Sud, en Ethiopie. C´est une très jolie plante qui fleurit assez facilement, selon les fleurs peuvent être blanches, roses, jaunes, orangées. Elle convient surtout pour les bassiins, elle aime les sols très humides, vous pouvez donc la planter très proche de l´eau. Durant l´hiver, il faudra la couvrir car elle craint le froid. Elle peut mesurer jusqu´à 1 mètre. Elle nécessite un substrat riche et une exposition plein soleil. Sa croissance est d´ordre moyen. Si vous souhaitez la reproduire, cela se fait par division du rhizome.

 

Cabomba verte ou Cabomba caroliniana

Cc 1

Cette plante est originaire d´Amérique du Nord. Il sera préférable de la placer en fond de bac car elle peut mesurer jusqu´à 50 voir 60 cm, dans le cas où vous lui fournissez un éclairage moyen. Elle se plaîra dans une eau dont la température se situe entre 20 et 26°C et dont le pH est entre 6 et 7,5. C´est une plante très décorative mais assez fragile.

 

 

3 votes. Moyenne 5.00 sur 5.

Commentaires (6)

nicolas
  • 1. nicolas | 19/12/2013

ImageLe Guppy est un espèce de poisson victime régulièrement des points blancs

Comment soigner les poissons des points blancs?

Cette maladie ne s'attrape pas mais se déclenche. Les poissons sont tous porteurs du parasite responsable des points blancs : Ichthyophthirius multifiliis, un protozoaire unicellulaire d'eau douce. Les individus en bonne santé sont porteurs de ce parasite, mais ce dernier ne se propage pas grâce au système immunitaire de l'individu. Il profite de la moindre faille dans les défenses liée à un affaiblissement du poisson qui peut-être temporaire, pour se multiplier et se manifester sous la forme de minuscules et multiples points blancs.

Toutes les espèces de poissons ne sont pas égales face à ce mal. Par exemple, le Guppy comme aussi les autres vivipares Platy, Molly ou Xipho mais aussi les Tétras néons et Cardinalis y sont très sensibles. Il faudra prêter une attention toute particulière pour ces espèces surtout s'ils proviennent d'animalerie. Ils baignent souvent dans une eau saturée de médicaments dans leur bac de présentation. A leur arrivée dans votre aquarium, ils auront de fortes chances de déclencher la maladie.

Symptômes de la maladie des points blancs

Il faut savoir que cette maladie se déclenche très rapidement et on peut retrouver un matin, à l'allumage des néons, une grande partie de ses poissons recouverts entièrement de ces minuscules points blancs ressemblant à des grains de sel de quelques millimètres . Il est donc important d'observer régulièrement le comportement de ses animaux aquatiques surtout s'ils ont été introduits dans le bac il y a très peu de temps . Il s'agit d'éviter de faire ce terrible constat, signe que la maladie s'est déjà bien développée.

Des poissons qui se grattent au décor

Le premier symptôme apparent est généralement un comportement anormal du poisson malade. Il produira un mouvement brusque au niveau du sol ou d'un décor dans le but de se gratter. Il semble souffrir de démangeaison cutanée. Il s'agit cependant d'un symptôme courant pour tout ce qui est maladie bactérienne ou parasitaire, il ne s'agit peut-être pas d'une manifestation de l'Ichthyophthirius multifiliis mais dans tous les cas il faut s'en inquiéter et observer l'évolution et l'apparition de nouveaux signes.

Des poissons qui ne s'alimentent plus, ou très peu

Il ne s'agit pas d'un symptôme qui précède forcément l'apparition des points blancs. On peut tout à fait avoir des poissons qui en sont recouverts et pourtant continuer à s'alimenter normalement. En revanche, l'absence d'appétit est caractéristique de maladie, il y a forcément quelque chose qui ne va pas. La probabilité est grande qu'il puisse s'agir de cette parasitose.

Des nageoires repliées, comportement anormal du poisson

Il faut également s'inquiéter si un ou des poissons cherchent à s'isoler. Ils peuvent se tenir au fond de l'aquarium, cachés derrière une plante ou au contraire nager à la surface en stationnaire, bien souvent à contre courant du mouvement de l'eau généré par le filtre. Ils sont apathiques, peuvent présenter un ventre creux. Des nageoires caudales ou anales, repliées ou recroquevillées, une respiration rapide sont aussi des signes inquiétants, mais qui ne permettent pas pour autant d'être sûr du diagnostic.

Trouver les origines du déclenchement de la maladie

Il est important de comprendre pourquoi cette maladie mortelle pour les poissons est arrivée dans son aquarium. Effectivement, toute tentative de soins serait réduite à néant si on n'élimine pas les origines du mal. Comme il a été dit en introduction, c'est un affaiblissement du système immunitaire du poisson qui laisse libre court à la multiplication du protozoaire Ichthyophthirius multifiliis. Cet état de faiblesse est causée par de mauvaises conditions de maintenance qui peuvent être ces quelques exemples :
•Surpopulation et en conséquence une pollution de l'eau
•Paramètres de l'eau inadaptés au besoin de l'espèce
•Etat de stress provoqué par une position inadaptée de l'aquarium, lieu de passage trop fréquenté
•Dérangement engendré par des interventions trop fréquentes, en ayant trop souvent les mains dans l'eau pour jardiner, refaire la décoration, retirer les algues etc...
•Variation de la température, du PH et de la composition chimique de l'eau en général trop brusque provoqué par un changement d'eau ou une acclimatation baclée lors de l'introduction de ses nouveaux poissons.
•Mauvais choix de la population de son bac en faisant cohabiter des espèces de poissons n'ayant rien à faire ensemble: pas le même biotope, présence d'un prédateur, harcèlement par des poissons un peu trop nerveux vis à vis d'espèce plus calme.
•Mauvais entretien de l'aquarium, changement d'eau insuffisant.

Conseil pour un bon traitement des points blancs

Pour commencer, connaître le cycle de l'Ichthyophthirius multifiliis

Il est très important de prendre connaissance du cycle de vie de l'Ichthyophthirius multifiliis responsable de la maladie des points blancs. En effet ces parasites ne sont uniquement vulnérables que lorsqu'ils se trouvent en pleine eau à la recherche d'un nouvel hôte. Ils sont totalement invulnérables quand ils sont présents dans le corps du poisson. C'est d'ailleurs à ce moment là qu'ils sont clairement visibles, car fixés sur la peau, les nageoires ou les branchies. Les points blancs apparents ne sont en fait qu'une réaction infectieuse de l'organisme de l'animal.

L'Ichthyophthirius multifiliis se laisse ensuite tomber au fond de l'aquarium, où il va rester quelques temps à se diviser en micros-organismes. Cette multiplication est exponentielle et un seul parasite pourra en engendrer 1000 autres ! C'est pour cette raison qu'il est indispensable de traiter le bac d'ensemble plutôt que de prendre la mauvaise solution de retirer et placer uniquement les sujets malades en bac hopital pour appliquer le médicament conseillé.

L'Ichthyophthirius multifiliis va ensuite nager en pleine eau dans l'aquarium grâce ses microscopiques cils. Il s'agit de la dernière phase du cycle de sa vie. Là son unique but est de trouver un nouvel hôte, un nouveau poisson à parasiter. C'est donc durant cette phase que le médicament devra agir pour combattre la maladie.

Quel est le meilleur médicament pour traiter ses poisson ?

Il existe pléthore de médicaments disponibles dans le commerce, pour le prix de quelques euros, on peut acquérir un traitement efficace pour ses poissons avec un pourcentage important de rémission si la maladie est prise à temps. Parmi les plus connus on peut citer le Punktol, le Sera Costapur, l'esha exit qui ont chacun leurs adeptes parmi les aquariophiles. Mais attention, nombreux sont ceux qui sont nocifs pour les crevettes, les corydoras et en règle générale tous les poissons sans écailles. Il est fortement conseillé de bien lire les précautions d'usage avant d'acheter un de ces produits.

On peut également choisir de faire soit même son médicament, il devra être à base de Vert de Malachite ou de bleu de méthylène. On peut s'en procurer et commander facilement ces produits dans une pharmacie.

Est-ce conseillé d'augmenter la température durant le traitement ?

Sur de nombreux forums internet traitant de l'aquariophilie, on conseille d'augmenter la température de l'eau de l'aquarium durant le traitement contre les points blancs. Selon les espèces présentes dans le bac, on peut effectivement monter jusqu'à une trentaine de degrés sur une courte période et cela dans l'unique but d'accélérer le cycle de vie de l'Ichthyophthirius multifiliis et la durée des soins. Effectivement, le bonus temps est un paramètre non négligeable car un traitement court fatiguera moins les animaux aquatiques.

Cependant, cette augmentation de la température est aussi un facteur d'affaiblissement du poisson qui n'est pas habitué à évoluer dans une eau aussi chaude. Cet état de faiblesse peut aussi retarder le rétablissement de celui-ci voir au pire être mortel. C'est pour cette raison, que ce changement n'en vaut peut-être pas la chandelle et qu'on ne le conseillera peut-être pas.

Faut-il ajouter de sel en complément du médicament pour lutter contre les points blancs ?

L'ajout du chlorure de sodium (sel) est effectivement une bonne solution naturelle car c'est un excellent allié pour pour lutter contre beaucoup de parasites, de bactéries et donc contre l'Ichthyophthirius multifiliis. Il peut également être ajouté en complément de beaucoup de médicaments contre les points blancs pour affaiblir un peu plus le parasite. Il faut cependant savoir que cela n'est ni bon pour les plantes, ni bon pour les poissons sans écaille. Par contre les vivipares comme le Guppy adorent ça. Il ne faut pas hésiter à en mettre si on élève uniquement cette espèce. Le sel doit être non traité et on conseille souvent l'utilisation du sel de guérande.

raymond
  • 2. raymond | 24/09/2013

Des points à vérifier avant l’achat de vos poissons



Essayez dans la mesure du possible de vous procurez les poissons chez un éleveur sérieux. Ils sont généralement plus gros donc moins fragiles ce qui leurs permet une meilleure acclimatation. Aussi, vous serez certain de la qualité : alimentation adaptée, bac approprié, paramètres adéquates…
En animalerie, il faut être vigilant sur les poissons que vous choisissez, ils sont parfois affaiblis ou endommagés. Observez-les attentivement :



- Ses nageoires ne seront pas déchirées ou effilochées.
- Sa bouche ne présentera aucune pourriture ou autres déformations.
- La muqueuse n’aura ni plaies, ni masse cotonneuse, ni points blancs.
- La respiration sera lente
- Le poisson se tiendra droit et nagera sans effort.
- Ses couleurs seront franches.
- Les opercules doivent être fermés et non enflammés.
- Les yeux seront ni troubles, ni exorbités.
- Les écailles ne doivent pas être hérissées



Si un seul est malade dans le bac et/ou que vous distinguez du produit de traitement, n’achetez aucun poissons maintenus dans cette cuve ! Ce n’est pas lorsque vous remarquerez les mêmes symptômes dans votre bac que ce soit sur un nouvel arrivant ou un ancien pensionnaire qu’il faudra s’inquiéter.



Suivez les étapes de l’acclimatation pour une intrusion des poissons dans votre aquarium sans danger.

raymond
  • 3. raymond | 24/09/2013

Maladies des poissons d'aquarium

Il arrive que les aquariums communautaires souffrent de maladies. Plus souvent qu'autrement, ces maladies résultent d'un mauvais entretient de l'eau. La suralimentation est une autre source de problème.

Les affections liées au conditons du milieu

Le manque d'oxygène

Rappelons la nécessité d'une bonne aération et d'un bon brassage d'eau pour oxygéner au mieux l'eau de l'aquarium. En cas de panne, les poissons vont présenter des signes de détresse respiratoire en allant vers la surfece pour piper l'air avant de mourir par asphyxie.

Une mauvaise alimentation

Elle est rarement insuffisante, les aquariophiles ayant toujours tendance à trop les nourrir. Ceci peut être responsable d'obésité avec dégénérescence du foie. Rappelons à ce propos l'utilité d'un jeûne hebdomadaire. Les causes sont surtout qualitatives. Le choix des aliments peut être inadapté au comportement de l'espèce. Il faut varier l'alimentation pour prévenir les risques de certaines carences (vitamines, obligoéléments). Les poissons mal nourris dépérissent et sont sujets à diverses maladies.

Le déséquilibre de cycle de l'azote

Ceci ne doit pas se produire si le bac est convenablement équipé et entretenu. Avant de parler de maladie épidémique, il faut toujours penser à la possibilité d'un empoisonnement dû à une production anormale de dérivés ammoniacaux ou de nitrites et en mesuer les paramètres, à l'aide des trousses de mesure disponibles dans le commerce aquariophile.

Introduction de produits toxiques

Les poissons peuvent être intoxiqués par des vapeurs diverses introduites dans l'eau par les diffuseurs d'air. Il faut éviter d'utiliser dans l'environnement de l'aquarium insecticides, produits ménagers ammoniaqués ou chloré, solvants ou peintures.

Les principales maladies

Malgré toutes les précautions prises par les aquariophiles pour maintenir dans les meilleures conditions possibles l'équilibre biologique de l'aquarium, des maladies plus ou moins graves, plus ou moins épidémiques peuvent un jour apparaître, même dans les installations de haute qualité, posant alors de délicats problèmes de diagnostic et de traitement. Je ne saurais trop rappeler les règles élémentaires de prévention en matière sanitaire :

- Bon choix des fournisseurs ;

- Eviter les surpeuplements ;

- Appliquer le plus strictement possible la quarantaine en aquarium séparé pour tout nouveau pensionnaire. Je ne parlerais ici que des affections les plus courantes.

La maladie des points blanc

C'est l'ichthiophthiriose, que les aquariophiles appellent "ichtio". Elle se manifeste par un semis de points blanchâtres ressemblant à des perles minusules bien visibles à l'oeil nu sur tout le corps et les nageoires. chacune de ces perles est un gros Protozoaire cilié, Ichthiophthirius multifilis. Dans l'ensemble il s'agit d'une maladie souvent bénigne lorsque les poissons sont sains. La mortalité n'est importante que si les réinfestions successives se renouvellent sans cesse, entraînant un affaiblissement progressif du poisson. La mortalité est surtout en rapport avec l'invasion des branchies. Les formes graves touchent essentiellement les alvins ou les nouveaux poissons fatigués par les transports ou encore mal acclimatés.

La maladie du voile blanc

Elle est due à d'autres parasites unicellulaires Protozoaires ciliés comme Trichodinia ou flagellés comme Costia, Chilonodella. Ces parasites se nourissent au dépens du mucus sécrété par les téguments. L'épiderme irrité prend un aspect visqeux blanchâtre. La parasitose envahit aussi les branchies, entraînant une asphyxie du poisson.

La maladie de la décoration

Elles est due à un autre protozoaire parasite, pleistophora hyphessobryconis, qui s'incruste dans les muscles. Les zones de destruction musculaire apparaissent à travers la peau comme décolorées, blanchâtres, d'où le nom de "maladie de la décoloration". Cette parasitose touche surtout les Characidae.

Les maladies parasitaires dues à des vers

Les infestations des poissons par des vers intestinaux sont très fréquentes. Ce n'est que lorsque ces vers deviennent trop gros ou trop nombreux que des signes de souffrance apparaissent chez le poisson avec amaigrissement progressif et affaiblissement des défenses générales. Beaucoup de ces vers ont un cycle de développement qui nécessite la précense d'hôtes intermédiaires spécifiques (escargot, crustacés, oiseaux, mammifères), dont l'absence dans l'environnement de l'aquarium supprime les risques de réinfestation. Gyrodactylus est un petit ver nématode qui se fixe à l'aide de crochets buccaux puissants sur les branchies et les téguments des poissons. les poissons atteints présentent une hypersécrétion de mucus, des petites taches de sang cutanées et ont souvent les ouïes écartées avec difficulté respiratoire. Nage frissonnantes, comportement de grattage. Les vers, de 1 millimètre environ, seront aisément distingués à la loupe.

Les parasitoses à crustacés

Certains crustacés se sont adaptés au parasitisme piscicole et se fixent à la manière des tiques sur les téguments et surtout les branchies des poissons, où il est parfois difficile de les mettre en évidence car ils restent bien cachés sous les opercules. Les argulus ressemblant à des gros poux plats er arrondis d'une taille de quelques millimètres se reconnaissent facilement lorsqu'ils sont accrochés sur les téguments des poissons, qui tentent de s'en débarrasser en se frottant sur les obstacles. Malheureusement, ils quittent souvent leur hôte le jour pour attaquer la nuit. Il faudra soupçonner leur présence sur des plaies inexpliquées à l'emportepièce présentes sur les téguments des poissons. L'observation nocturne de l'aquarium les mettra en évidence. L'Ergasilus est un petit crustacé de 0.5 à 2 millimètres, qui se fixe par ses antennes transformées en crochets sur les téguments et les branchies des poissons. Le parasite se reconnaît aisément à la loupe aux deux grands sacs d'oeufs qui bordent son appendice caudal. Il est dangereux que lorsqu'il envahit les branchies. Les lernaea ont subi une différenciation morphologique telles qu'ils ressemblent plus à des petits vers blanc fourchus de 5 à 10 millimètres de long qu'à des crustacés. La tête possède des appendice en forme d'ancre, ce qui leur permet de se fixer dans les téguments.

Les maladies bactériennes

Contrairement aux parasitoses le diagnostic de maladies bactériennes et l'identification des bactéries responsables sont difficiles sinon impossibles à faire pour l'aquariophile amateur, en l'absence de possibilités d'analyse de laboratoire, ce qui est le cas habituel. Les aquariophiles ne pourront donc pas se fier le plus souvent qu'à leur bon sens de l'observation clinique. Ces maladies sont malheureusement épidémiques, pouvant affecter rapidement toute la population d'un bac. Elles se traduisent souvent par un amaigrissement et une cachexie progressifs avec gros ventre, hérissement des écailles et exophtalmie (saillie des yeux). Les poissons atteints ont aussi le dos voûté et réspirent péniblement sur le fond, n'ayant plus la fore de nager. Elles peuvent provoquer des ulcérations qui s'étendent et se creusent en quelques jours, devenant hémorragiques, purulentes et nécrosées. La peau est couverte de taches sanguinolentes. Les nageoires s'effilochent et se nécrosent (pourriture des nageoires). L'animal meurt d'épuisement au bout de quelques jours. Quelquefois l'infection revêt la forme d'un septicémie foudroyante, mortelle en quelques heures.

Les maladies à levures

Elles sont dues à des infestations par des micro-organismes proches des champignons comme le levures. La plus courante est la saprolégnose, qui se traduit par l'apparition de touffes cotonneuses blanchâtres formées de filaments mycéliens finement ramifiés. Cette maladie entraîne un affaiblissement progressif et peut chez certains animaux finir par envahir les viscères. Les branchyomyces sont des champignons qui se localisent dans les vaisseaux sanguins des branchies. La maladie est communément appelée "pourriture des branchies".

Les traitements

Les traitements doivent si possible être pratiqués sur des poissons isolés dans de petits aquariums infirmerie, sans sable ni décor, qui seront simplement aérés et chauffés. Cependant, pêcher un poisson dans l'aquarium n'est pas toujours facile, même s'il est affaibli par la maladie. On devra donc parfois se résigner à traiter dans le bac d'ensemble. Si la maladie paraît trop grave, les animaux devront être sacrifiés, notamment pour prévenir une extension épidémique. Il existe une large gamme de médicaments à usage aquariophile. On trouve ainsi des produits "antipoints blanc", "anti-ichtio", antifongus", "antibactériens", etc. Leur efficacité est variable. Pour leur emploi on se conformera aux recommandations de la notice. Ils s'utilisent tous en bains en bac infirmerie ou en instillation directe dans l'aquarium. Cependant nous je regrette que les fabricants ne mentionnent pour ainsi dire jamais la composition chimique de ces remèdes. La polyvalence vantée sur les notices de certains produits peut parfois faire douter de la réelle efficacité. Il sagit souvent de mélanges de désinfectants externes qui ne peuvent guérir que des affections bénignes. L'importance de leur consommation correspond à une véritable psychose de la maladie chez certains amateurs qui les utilisent à tout bout de champ pour le moidre bobo. On comprend donc que les fabricants préfèrent souvent sacrifier l'efficacité à l'innocuité.

Voici les traitements adapter de la gamme SERA en fonctions des symptômes :

- Pourriture des nageoires et de la bouche : SERA baktopur.

- Taches blanches : SERA oodinopur.

- Gros kystes sphériques et fixes : SERA cyprinopur.

- Yeux exorbités proéminents et écailles hérissées : SERA cyprinopur ou SERA baktopur.

- Inflammations rougeâtres circulaires de 3 à 8mm : SERA ectopur ou SERA cyprinopur.

- Trous dans la tête (principalement chez les cichildés) : SERA baktopur ou SERA bakto tabs.

- Déformation des opercules des nageoires : SERA mineral salt SERA activant SERA fishtamin.

- Branchies décolorées, zones laiteuses sur la peau : SERA baktopur.

- Respiration difficile, respiration unilatérale : SERA ectopur SERA mycopur.

- Petites bulles transparentes sous la peau : maladie des bulles de gaz, aérer l'eau.

- Chute des nageoires : choc osmotique après un transfert SERA ectopur.

- Les poissons se tiennent à la surface, nageoires collées au corps ou se cachent : SERA baktopur.

- Masses cotonneuses après des blessures de la muqueuse : SERA costapur.

- Lèvres blanches nageoires collées au corps : SERA baktopur.

- Fortes sécrétions muqueuse avec, par endroits, une mycose : SERA ectopur.

- Zones blanches sous la peau : SERA baktopur.

- Bâtonnets blancs avec de petits sacs à l'extrémité s'accrochent à la peau : SERA cyprinopur.

- Crustacés plats presque transparents : SERA cyprinopur.

Il existe bien évidemment d'autres marques toutes aussi efficaces, je cite pour exemple ci-dessus la marque SERA.



Le forum aquariophile est à votre disposition pour toutes questions supplémentaires.

raymond
  • 4. raymond | 11/09/2013

Comment introduire les nouveaux arrivants ?Image

Transport du vendeur à chez vous.

0 Essayer d ‘éviter les fortes chaleurs (manque d’oxygène) Pour le transport par de grosse chaleur utiliser un frigo-box muni d’une petite pompe à air sur pilles (que vous trouverez chez tout les détaillants d'articles de pêche) en effet après ½ heures de transport l’oxygène contenu dans le sac commence à ce faire rare. Il existe aussi de petites pastilles qui produisent de l’oxygène, moi je ne suis pas partisan de tout ça, mais je suppose que ça fonctionne bien.

Si vous n’avez pas de bac de quarantaine (il est préférable d’utiliser un bac de quarantaine)

Eteignez l’éclairage du bac pour ne pas stresser les poissons (rallumer le seulement le lendemain à l’heure habituelle) ,en effet les poissons stress volontiers et donc se fragilisent après un stress trop important, mais également de pouvoir introduire des poissons sans que les autres ne les remarquent de suite. De cette manière, leur agressivité sera réduite ! Pour certaines Familles tel que les Cichlidés il est préférable de changer de place certains éléments de votre décors pour que les poissons perdent leurs marques et ainsi diminuent leur agressivité avec les nouveaux arrivants. Faites flotter le sac contenant vos poissons dans votre aquarium pendant une vingtaine de minutes pour que l’eau du sac prenne la température de celle du bac, ouvrez le sac et fixez - le sur le bord du bac, pour permettre aux poissons d’avoir de l’oxygène frais. Ajoutez une goutte de traitement générale (voir dans la section produit, personnellement j’utilise le traitement escha 2000 mais seulement en bac de quarantaine ou une goutte de bleu de Méthylène dans le sac (c’est un désinfectant sans danger pour la vie des poissons) Faite très attention lors de la manipulation du bleu de Méthylène ça tache et c’est une saleté à enlever !

Acclimater le poisson à l’eau bu bac.

Attention !! Ne renverser pas le sac contenant les poissons directement dans votre bac, car l’eau de l’aquarium et celle du sac des poissons n’ont pas les mêmes paramètres (pH, température, etc.) et peut contenir des maladies ou autres parasites ! Ca y est l’eau du sac a pris la température de l’eau du bac ! Toutes les 10 minutes, ajoutez plus ou moins l’équivalent d’un verre d’eau de 25cl dans le sac, répéter cette opération plusieurs fois avec délicatesse pour ne pas stresser les poissons. Cette marche à suivre est primordiale, elle vous [image][/image]évitera bien des soucis dans le future.

Le placer dans son nouvel environnement.

Prenez le poisson à l'aide d’une épuisette (la taille de l'épuisette varie en fonction de la taille du poisson) en faisant attention de ne pas le blesser, déposer l’épuisette délicatement dans l’eau et laisser le sans échapper, s’il a un peu de mal à s’en sortir donner lui un petit coup de pouce sans le brusquer. Jetez l'eau du sac (pas dans l’aquarium) et rincez-le abondamment si vous désirez le récupérer (ça peu toujours servir)

martine
  • 5. martine | 10/09/2013

ImageInstaller un aquarium d'eau de mer

La réussite d’un aquarium récifal repose sur quelques techniques éprouvées de longue date par les amateurs. Ces techniques, assurent une réussite quasi-certaine quand on les respecte sans trop de compromis. Il est important de ne pas négliger les équipements minimums nécessaires, sous peine de ne jamais voir l’aquarium trouver son équilibre.

Nous avons listé ici les éléments techniques nécessaires à l'instalation d'un aquarium récifal selon la "méthode berlinoise".

1 I Support
Prévoir un support solide, stable et bien horizontal.

2 I Cuve principale
Il est souhaitable de choisir une cuve en verre plus profonde que haute. Ces proportions permettent l’installation d'un décor volumineux et irrégulier, vital pour l’équilibre de l’aquarium récifal. Ainsi, le volume de pierres ne confinera pas les poissons et autres coraux dans un petit volume d’eau libre. Enfin, il est plus facile de dissimuler dans le décor les auxiliaires techniques, comme les pompes à eau, par exemple.
Il est généralement considéré que la hauteur "idéale" ne dépasse pas 60 cm. En effet, cette hauteur permet une bonne illumination de l’ensemble de l’aquarium par le système d’éclairage. Elle facilitera aussi l’accès au plus profond de l’aquarium.

3 I La filtration
La filtration repose sur deux points essenciels :
Un "écumeur" adapté au volume d’eau de l’aquarium qui supprimera la plus grande partie des substances organiques de l’eau.
Des "Pierre vivantes" très poreuse. Elles sont colonisées par des bactéries qui vont décomposer les déchets tout en évitant l'accumulation des nitrates.
Elles apportent rapidement à l'aquarium une faune très diversifiée et un système écologique complexe.

Un filtre mécanique peut aussi être ajouté afin d'éliminer une partie des éléments en suspension dans l'eau et éviter leur décomposition. Les mousses utilisées par ce filtre devront être nettoyées régulièrement.

4 I L'éclairage
Prévoyez dès le début un éclairage adapté aux pensionnaires de votre aquarium. La plupart des invertébrés marins nécessitent un éclairage puissant alors qu'un aquarium pour poissons seuls pourra se contenter d'un éclairage classique.

5 I L'eau de mer
L'eau de mer sera reconstitué à partir d'eau osmosée et de sels spéciaux. Un complément d'eau osmosé sera necessaire pour remplacer l'eau qui s'évaporera de l'aquarium. Afin de faciliter la maintenance d'un aquarium d'eau de mer un "Osmolateur" peut être d'une grande utilité car il rajoute automatiquement cette eau osmosée.

Voici un exemple de mise en place d'un bac récifal de 260 litres :
Etape 1 : définir un projet. Ici la création d'un bac de taille moyenne (270 l) mais pouvant héberger à la fois des poissons et toute sortes d'invertébrés marins. La cuve à été faite sur mesure et ne comporte aucun renfort pour permettre un éclairage maximum.
Un brassage puissant et variable à été prévue pour permettre la maintenance de quelques coraux dur.

meuble 121x51x75cm
cuve en verre de 12mm 120x50x60 cm
éclairage HQI 250w et deux néons bleu 18w
Reef pack Tunze regroupant 1 écumeur, 1 osmolateur et 1 filtre
pompe Tunze 6000 litres par heures à débit variable

Etape 2 : vérifier l'applomb du meuble et Installer le matériel technique. Il est conseiller de mettre un isolant (mousse ou polystyréne) entre la cuve et le meuble afin d'en assurer la stabilité.

Etape 3 : Préparer l'eau de mer reconstituée directement dans la cuve principale. Remplir la cuve principale d'eau osmosée et ajouter le sel nécessaire à l'obtention de la densitée souhaitée (cette densité étant lié à la tempétrature de l'eau, veillez à conserver une petite marge quite à rajouter une petite quantité de sel ultérieurement).
Faire tourner les pompes 24h pour bien brasser l'eau et le sel (l'écumeur n'est pas nécessaire).
préparation de 270 litre d'eau osmosée (osmoseur...)
9 kg de sel "RedSea" dans 270 litres d'eau osmosée

Etape 4 : Introduction des pierres vivantes, filtre naturel de l'aquarium.
L’intérêt essentiel des pierres vivantes se situe à l'échelle microscopique. En plus des nombreuses espèces d'organismes pluricellulaires qu'elles abritent, les pierres vivantes sont le support d'un grand nombre d'espèces de bactéries. Ces pierres vivantes, quand elles sont présentes en quantité suffisante vont jouer à la fois le rôle de filtre biologique et de dénitrateur. La proximité des zones aérobies et anaérobies permet aux nitrates qui sont formés d'être, au fur et à mesure, éliminés et le cycle de l'azote est ainsi bouclé. Ainsi, à condition que votre bac ne soit pas saturé en matières organiques, l'élimination des déchets sera prise en charge en grande partie par les pierres vivantes. Nous préconisons que les pierres vivantes occupent 1/4 du volume de la cuve.

48 kg de pierres vivante

Etape 5 : un mois de PATIENCE :-).
La microfaune et les bactéries présentes dans les pierres vivantes vont se développer et une multitude d'algues vont proliférer, c'est seulement lorsque le bac va commencer à se stabiliser que l'on pourra introduire les premiers animaux.
Cette phase n'est pas sans intérèts car les roches vivantes, hébergent souvent de nombreux animaux.

Etape 6 : introduction des premiers habitants : les détritivores indispensables habitants d'un bac récifal.
5 Bernards l'hermite, 4 Ophiures, environ 10 Escargots
Leur acclimatation doit se faire de manière rigoureuse en laissant le sachet tremper dans le bac et en ajoutant au goutte à goutte de l'eau du bac afin de leur laisser le temps de s'habituer aux paramètres physico-chimiques de votre bac.
Introduits après la phase de démarrage du bac ils contribueront à sa stabilisation et à la disparition des algues qui proliférent toujours lors de cette phase.

raymond
  • 6. raymond | 10/09/2013

MON PREMIER AQUARIUM eaux douce

Installation - Pas à pas

Au moment de placer votre aquarium et de le mettre en route, voici un petit récapitulatif en mots : les dix commandements de l'installation. Ceci afin de vous permettre de démarrer dans les meilleures conditions

1. Pour le placement, évitez la lumière directe du jour et autant que possible éloignez l'aquarium du radiateur. Un bac faisant face à une fenêtre connaît tôt ou tard, une prolifération d'algues indésirables et difficiles à combattre.
2. L'aquarium porte sur le sol par l'intermédiaire d'un support. Pour qu'il supporte la charge, en plus du kilo par litre d'eau, comptez 20 % en plus pour l'équipement.
3. Vous placerez le bac sur une plaque de polystyrène de 20 mm d'épaisseur. Elle absorbera les petites rugosités et grains de sable qui peuvent briser la vitre du fond.
4. Disposez le support de l'aquarium à quelques centimètres du mur afin de réserver un espace nécessaire au passage des câbles et des prises électriques.
5. Qui dit aquarium dit électricité. Il faut prévoir une installation à coté de l'aquarium étanche aux projections d'eau.



6. Dans la mesure du possible, pensez à une installation électrique raccordée à la terre. Prévoyez un nombre suffisant de prises fixes pour éviter les raccordements supplémentaires. L'idéal est la goulotte d'une section de 90x40 mm avec prises intégrées.
7. Si votre bac doit être placé contre un mur, nous vous conseillons de masquer la vitre du fond et de la faire avant de placer le bac sur son support. Vous pouvez utiliser un poster de votre choix en vente dans un magasin aquariophile que vous collerez à l'extérieur du bac avec un ruban adhésif. Un papier cartonné ou plastifié de couleur ocre peut aussi faire l'affaire.




8. Avant d'entreprendre votre décoration, la cuve est rincée à l'eau tiède avec une éponge neuve, réservée à l'aquarium.
9. Une fois votre plantation terminée, remplissez votre bac à l'eau froide sans bousculer le sol. Placez sur le sable une assiette ou un film plastique bien rincé. Remplissez le bac jusqu'en haut mais ménagez un espace afin de pouvoir mettre vos bras dans l'eau sans que cela ne déborde. N'utilisez jamais d'eau chaude, une des vitres de l'aquarium pourrait se fendre.
10. Une fois votre aquarium mis en route il faut attendre trois semaines que le cycle de l'azote se mette en place. Vous pouvez ensemencer l'aquarium avec de la matière organique pour faciliter le processus. Ce peut être un verre de sable, prélevé dans un aquarium sain qui tourne depuis longtemps ou des matières filtrantes d'un filtre en route, dans un aquarium bien équilibré. Des bactéries spéciales sont en vente dans le commerce à cet usage.

Voir plus de commentaires

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Date de dernière mise à jour : 04/01/2017